Connect with us
Test du Shark Vancore - mini4temps.fr

Lifestyle

Test du Shark Vancore

Test du Shark Vancore

Aujourd’hui, c’est Louis qui teste le Shark Vancore, l’autre casque original et atypique signé Shark. Pour les miniriders qui n’osaient pas s’offrir le Raw à cause de sa faible protection faciale (comme n’importe quel jet), le Vancore est la solution qui vient combler cette lacune !

Test du Shark Vancore - mini4temps.fr

Si ce nouvel intégral semble reprendre les traits du Raw, c’est qu’ils partagent la même coque. La mentonnière rigide y a été greffée, pour un résultat saisissant.

Ils partagent également le même masque, à la différence près qu’il sera fixé ici grâce à un système bien plus pratique, mais peut être plus fragile à la longue. Nul besoin d’étirer et d’abimer les élastiques pour retirer le masque, il suffit de le décrocher par un ergot très facile à manipuler avec des gants.

Ce masque est de plus très efficace. Bien qu’il laisse passer un flux d’air vers les joues, il est traité anti-buée – qui fonctionne – et ne prend pas l’eau tant que vous ne roulez pas toute la journée sous un orage.

Test du Shark Vancore - mini4temps.fr

Les porteurs de lunettes seront ravis, Shark a prévu un espace pour faire passer les branches. Vos binocles ne sont absolument pas compressées et tiennent (à moins de porter une monture imposante) parfaitement en place sans toucher le masque.

Pour rester dans le confort, on retrouve à l’intérieur du Vancore des mousses détachables et lavables en fibre de bambou. Qu’on roule vert ou pas, force est d’admettre que cet intérieur ne tient pas déraisonnablement chaud et absorbe efficacement la transpiration.

Seul bémol qui peut gêner certains miniriders, le Vancore ne possède pas de grosses mousses au niveau des joues… assez déroutant lorsqu’il s’agit de l’essayer ! Renforcé par le filet d’air passant sous le masque, on aura vite froid dans le Vancore. Il sera alors nécessaire de le combiner à un tour de cou efficace par temps hivernal.

Ce Shark est donc très agréable à porter. Cependant, la forme typique de la marque pourra ne pas convenir à tout le monde. Le bas du visage se retrouve très près de la mentonnière et pour peu qu’on soit large de mâchoire, on se retrouve avec celle-ci collée contre l’avant du casque !

Test du Shark Vancore - mini4temps.fr

Côté look, on a là le point fort du Vancore. À mi-chemin entre entre un casque de moto et celui d’un pilote de chasse, les fan de Star Wars, de Halo ou d’airsoft en tomberont à coup sur amoureux. Avec son écran fumé, on ne voit quasiment pas les yeux de son porteur et nul n’osera plus vous couper la priorité sous peine de représailles !

Côté aération, on ne retrouve que le stricte minimum : Une entrée d’air placée sur le haut de la tête, dont l’efficacité est assez bonne, mais c’est tout. Elle semble assez fragile, comme sur de nombreux casques de la marque et on évitera de jouer avec. Pas d’aération au niveau du visage, mais le filet d’air que le masque laisse pénétrer suffit largement à compenser ce défaut… ou à donner froid en dehors d’une zone urbaine.

En effet, le Vancore se tourne plus vers un usage urbain avec quelques sorties sur les routes de campagnes plutôt que vers une utilisation sur autoroute. Dès 60 km/h, le bruit du vent devient extrêmement présent et à moins de posséder une ligne d’échappement full barouf, il est difficile d’entendre le son du moteur… ou son passager ! On pourra remédier à ce défaut en installant le Sharktooth, système bluetooth de la marque, le Vancore étant conçu pour l’accueillir.

Test du Shark Vancore - mini4temps.fr

On achète le Vancore avant tout pour son look, mais surement pas pour ses aspects pratiques. S’il est homologué en intégral et apporte ainsi une protection supplémentaire par rapport au Raw, il n’est pas destiné aux arsouilles à haute vitesse.

Ce casque jouit d’un poids réduit (1300g), d’un confort certain à des rythmes de balade, d’un maintien agréable et d’une bonne finition générale. Il faudra pourtant faire le deuil des aspects pratiques que peut apporter un intégral moderne, mais il n’est pas fait pour ça.

Enfin, qui dit originalité dit prix élevé. On le trouve aux alentours de 265€ en magasin, alors que bien souvent, peu de coloris sont disponibles. Cela reste cher pour un casque dont les aspects pratiques sont réduits au minimum. On se consolera avec les regards effrayés des automobilistes et en se disant qu’on achète français.

Le Shark Vancore est disponible dans de nombreux coloris, du sobre noir mat aux voyant blanc brillant, pour parfaire son côté Stormtrooper. L’écran se décline lui aussi dans de nombreuses teintes, du transparent à l’iridium tant apprécié des motards en tous genres.

Un casque adapté au mini 4 temps, pour qui souhaite s’assurer une esthétique d’enfer tout en conservant une protection optimale ! Si on ne tentera pas les éléphants avec, on fera volontiers le beau sur les terrasses de café.

Test du Shark Vancore - mini4temps.fr

Les points positifs :

  • Look.
  • Mousses intérieures lavables et confortables.
  • Poids.
  • Prévu pour accueillir le système Sharktooth.
  • Traitement anti-buée efficace.

Les points négatifs :

  • Bruit une fois les 60 km/h dépassés.
  • Visière difficile à relever au feu.
  • Aération fragile.
  • Prix par rapport aux prestations.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DOSSIER SPECIAL MONKEY 2018

Honda Monkey 125 2018

PARTENAIRES

Motoblouz, Enjoy The Ride !
Your ad here

More in Lifestyle